Des jeunes de la Ruche donnent une seconde vie aux vêtements

Par Nouvelles

Un nouvel atelier textile prend forme au Centre de formation en entreprise et récupération (CFER) de l’école secondaire de la Ruche à Magog. Il s’ajoute à l’éventail de stages offerts aux élèves de la formation préparatoire au travail.

Avec de nouveaux équipements, notamment une laveuse et une sécheuse industrielles, l’atelier du CFER se développe et ajoute une corde à son arc. Ainsi, les élèves du programme sont en mesure de dépersonnaliser et récupérer différents vêtements pour les transformer. Il est même prévu de réaliser des créations à partir d’uniformes de pompier! Et comme la récupération de vélos se poursuit au CFER, certains tubes de vélos seront aussi utilisés pour confectionner des pièces uniques.

Les élèves qui y participent apprennent des tâches techniques, mais développent également des valeurs et des habiletés essentielles à l’employabilité et à l’insertion sociale.

C’est avec beaucoup de fierté que l’équipe a présenté cette initiative qui s’inscrit dans une perspective de développement durable, qui rallie plusieurs acteurs de la communauté et qui permet aux jeunes de se réaliser.

Merci aux partenaires complices de ce projet, soit la Ville de Magog, la Caisse Desjardins du Lac Memphrémagog, la Fondation Christian Vachon et le Comptoir familial de Lasalle.

Semaine québécoise des directions d’établissement scolaire

Par Nouvelles

Un grand merci à toutes les directions d’école et de centre œuvrant dans notre centre de services scolaire! Agir comme chef d’orchestre et se partager quotidiennement entre les élèves, les parents, l’équipe et la communauté, c’est tout un défi. Nous croyons qu’il est important de souligner le travail de ces personnes inspirantes. C’est pourquoi des portraits de trois d’entre eux seront présentés tout au long de la semaine.


MARIANNE COUTURE

Son bagage

Nous pourrions dire que c’est la profession qui a choisi Marianne. En effet, alors qu’elle terminait sa deuxième année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal, un membre de son entourage l’a incité à s’intéresser à l’éducation. Après avoir visité une école primaire, Marianne a eu une révélation et elle savait qu’elle voulait faire carrière dans ce domaine. Ne voulant pas abandonner son baccalauréat en psychologie, elle décide de le terminer et de débuter par la suite sa formation en enseignement. Quatre ans plus tard, avec un second diplôme en poche, elle débute sa carrière au sein de notre centre de services scolaire comme enseignante. Elle a enseigné à Christ-Roi, Hamelin, Notre-Dame-de-Lourde et Sainte-Marguerite. Elle devient directrice de l’école Masson en 2015, où elle restera pendant trois ans. Depuis 2018, elle assure la direction de l’école de la Passerelle à Val-des-Sources. Elle terminera cette année sa maîtrise en gestion de l’éducation, c’est une autre corde à son arc qui s’ajoute!

Sa vision et son approche

Marianne est une fille allumée et une passionnée du genre humain. Pour elle, chaque élève devrait avoir des chances égales d’accéder à une éducation de qualité et cela passe par l’instauration d’un environnement optimal d’apprentissage. Elle perçoit comme une grande responsabilité d’œuvrer en éducation, peu importe le corps d’emploi.

Débordante d’idées et fille d’équipe, Marianne a un don pour renforcer la confiance entre les membres de son personnel. Capable de détecter les forces de tout un chacun, elle sait préparer son équipe à d’éventuelles gestions de crise. Son approche organisée permet de répondre rapidement et de manière structurée lorsque des situations sensibles surviennent.

À ses yeux, la concertation entre l’école, les familles et la communauté est essentielle pour surmonter les défis que l’on peut rencontrer. Elle raconte avec fierté l’instauration du parc-école qu’elle a initié à l’école Masson, il y a quelques années. Cet accomplissement, elle le doit à la concertation entre l’école, les familles et la communauté.

Moments mémorables

Ce sont les bons mots au quotidien qui lui font le plus plaisir et qui lui apportent un sentiment d’accomplissement. Par exemple, lorsqu’un parent la remercie d’avoir pris le temps avec son enfant ou lorsqu’un membre de son personnel lui partage la réussite d’une idée mise en application.

Travailler à la tête d’une école est une véritable vocation pour Marianne. Sa disponibilité, son écoute active, sa façon de trouver des solutions ainsi que son empathie sont des qualités que son entourage n’hésite pas à souligner. 


HUGUES GENDRON

Son bagage

Hugues est bachelier en enseignement des mathématiques et des sciences physiques à l’Université du Québec à Chicoutimi, d’où il est natif. Il s’est installé en Estrie il y a déjà plusieurs années afin d’enseigner dans une école secondaire à Sherbrooke, fonction qu’il a occupée pendant 17 ans. Cette opportunité lui permettait à la fois d’enseigner et d’entraîner des équipes de basketball de niveaux secondaire et collégial. Après quelques années, trouvant son implication d’entraîneur au niveau collégial exigeante, Hugues décide de mettre cette passion de côté afin de compléter une maîtrise en administration à l’Université de Sherbrooke. Depuis 2016, Hugues a fait beaucoup de chemin au sein de notre centre de services scolaire. Avant d’être directeur du Centre Expé, il a assuré la direction de l’école primaire Plein-Cœur ainsi que du Centre d’éducation des adultes.

Sa vision et son approche

Pour Hugues, les personnes œuvrant dans le monde de l’éducation jouent un rôle social primordial, car elles ont un pouvoir extraordinaire sur les adultes de demain. 

Lorsqu’on le questionne sur son rôle dans la formation professionnelle, il mentionne que ses fonctions ne sont pas tout à fait similaires aux autres types de directions. Les objectifs étant davantage axés sur différentes spécialisations professionnelles, il apprécie les échanges entre les entreprises et le corps professoral afin de former une main d’œuvre plus qualifiée répondant aux besoins réels du marché du travail.

Le travail en équipe est également au cœur de son quotidien. Conscient qu’il n’est pas le contact direct avec les élèves, il se perçoit comme celui qui doit faciliter leurs conditions de réussite par le biais de son personnel. Demeurer sensible aux avancées des différents secteurs d’activités que couvrent toutes les formations professionnelles du Centre Expé est l’un de ses grands défis.

Hugues, étant une personne aimant les résolutions de problèmes complexes, sait relever avec brio les différentes responsabilités de directeur de centre. À l’écoute de son milieu et croyant au pouvoir de l’éducation dans nos collectivités, il est un directeur présent et innovant. 

Moment mémorable

Il mentionne avec fierté qu’il est toujours heureux de revoir d’anciens élèves ou d’avoir à travailler avec eux. Dernièrement, l’une d’entre elles s’est même jointe à l’équipe du Centre Expé. Lorsque ces situations se présentent, il aime se rappeler la personne au début de son parcours scolaire et la voir maintenant exercer une profession dans laquelle elle s’épanouit, surtout si c’est grâce à une formation effectuée dans l’un des programmes offerts au Centre Expé.


MARTIN RIENDEAU

Son bagage

Martin Riendeau œuvre à l’école secondaire de la Ruche depuis 2008. D’abord directeur adjoint et ensuite directeur en 2012, pour lui, cette école est la plus belle au monde. Son sentiment d’appartenance à l’équipe, aux élèves et au milieu est palpable et indicateur de son dévouement au quotidien. Homme d’expérience, Martin œuvre dans le milieu de l’éducation depuis 1992 où il a fait ses débuts comme directeur adjoint dans une école de la Rive-Sud de Montréal.

Sa vision et son approche

Sa vision et ses actions sont constamment axées sur la réussite éducative de tous les élèves. Des plus vulnérables aux plus performants dans les sports-études, tous ont droit aux mêmes privilèges afin qu’ils deviennent des citoyens actifs en société.

Conscient également des besoins grandissants des élèves, non pas parce qu’il y en a plus, mais que son équipe est mieux outillée pour les observer, Martin favorise des stratégies d’intervention universelle. Ce type d’approche privilégie des actions en groupe pouvant couvrir un spectre plus large de la population étudiante.

Un parfait exemple de cette approche est l’instauration des concentrations pour tous les élèves de son école, il y a maintenant sept ans. Grande fierté pour lui, il aime raconter que plusieurs personnes de son équipe-école se sont réunies en 2014 afin de réfléchir ensemble à la meilleure façon de garder la motivation des élèves. Le prélude de cette démarche était que les jeunes ne soient pas coupés de ce qui les fait vibrer malgré des périodes académiques pouvant être plus difficiles.

Une école est également pour lui un milieu de vie ancré dans sa communauté, alors il n’hésite pas à faire appel aux ressources communautaires ou institutionnelles présentes dans la région. Cette concertation avec les acteurs du milieu permet d’aborder des solutions différentes qui ont pour principal objectif la réussite des élèves.

Moment mémorable

Il est toujours heureux de revoir par hasard un élève qui était en difficulté au secondaire et qui, maintenant, réussit dans sa vie. Un sentiment d’accomplissement l’habite, et c’est ce qui fait, selon lui, que sa profession est magique. 

Le défi des recrues au Centre de formation professionnelle Expé

Par Nouvelles

Mardi dernier, le Centre Expé à Windsor a accueilli les jeunes de 1re secondaire des écoles du Tournesol et de l’Odyssée afin de leur faire découvrir différentes formations professionnelles offertes en Estrie. Les jeunes présents ont participé à une compétition amicale où ils devaient parcourir douze stations où leurs habiletés et compétences étaient mises à l’épreuve.

Cette première édition du défi des recrues en Estrie, qui se tient du 18 au 21 octobre, a pour objectif de démystifier la formation professionnelle auprès des jeunes et de leurs parents, mais aussi auprès de la population en générale.

Merci au Lennoxville Vocational Training Centre, Centre de formation professionnelle 24-Juin et Centre de formation professionnelle de Coaticook qui ont participé à l’événement.

Voici quelques photos représentant l’expérience des jeunes au Centre de formation professionnelle Expé :

Mission pouces en l’air – Une initiative des jeunes de la Ruche en production vidéo rafle le Grand prix national Essor

Par Nouvelles

Rien de moins que la première place aux derniers Prix de reconnaissance Essor pour les nombreux élèves qui ont participé à ce projet! Regardez jusqu’au bout la vidéo préparée par la Fabrique culturelle et vous découvrirez comment ces jeunes se sont mobilisés pour contrer les effets de la pandémie et rendre service à la communauté en utilisant leur talent en cinématographie.

Un gros pouce en l’air aussi à leur enseignant, David Hinse, qui a su les diriger, les accompagner et les encourager dans leur créativité!

Donner le goût de la lecture aux jeunes avec À go, on lit!

Par Nouvelles

Le but de ce projet est de donner le goût aux jeunes de 14 à 20 ans à lire pour le plaisir. Ils sont invités à compléter un quiz en ligne pour découvrir leur profil de lecteur et des suggestions de lecture, en fonction de leur personnalité et de leurs intérêts.

Pour cette 5e édition, les ambassadeurs sont : David Beaucage, humoriste, Sarah-Maude Beauchesne, autrice, et Kevin Raphaël, animateur.

Pour plus d’information, visitez le site web : https://www.agol.ca/

Merci à notre personnel enseignant!

Par Nouvelles

Aujourd’hui est la journée mondiale des enseignant(e)s qui a pour thème La transformation de l’éducation commence avec les enseignants.

Grâce à la capacité d’adaptation et aux pratiques innovantes des enseignant(e)s de notre centre de services scolaire, nos élèves peuvent toujours compter sur des alliés de taille pour les mener vers la réussite. Les efforts sans cesse renouvelés des enseignant(e)s déployés au quotidien leur permettent de développer leur plein potentiel.

En cette journée spéciale, nous vous invitons à leur signifier toute la reconnaissance qu’ils/elles méritent!

Voici quelques-unes de ces personnes œuvrant chez nous :

Merci à notre personnel de soutien scolaire!

Par Nouvelles

Le 29 septembre est la Journée nationale du personnel de soutien scolaire et, pour cette occasion, nous vous invitons à leur signifier votre reconnaissance en leur disant merci!

Que ce soient les éducateur(trice)s en service de garde qui ont des yeux tout le tour de la tête, les concierges qui veillent à un environnement sain et sécuritaire, les secrétaires sollicitées de part et d’autre, les technicien(ne)s en éducation spécialisée qui prennent le temps avec les enfants en difficulté ou bien les technicien(ne)s informatiques que l’on appelle à la rescousse… toutes ces personnes et d’autres encore sont essentielles dans nos établissements scolaires!

Grâce à leur engagement, nos écoles et centres sont des endroits sécuritaires et stimulants où nos élèves s’épanouissent.

Des familles de la MRC des Sources ont maintenant reçu leurs paniers de la rentrée

Par Nouvelles

Dimanche dernier, c’était au tour de la MRC des Sources de vivre le projet des paniers de la rentrée. En tout, 25 familles de la MRC ont bénéficié d’un panier de nourriture d’une valeur de 300 $ grâce à l’épicerie Maxi de Val-des-Sources, de la maison des familles FamillAction et des écoles du territoire.

Merci à tous pour votre participation afin que nos élèves aient le ventre plein en classe!

Le CSSDS était au relais Desjardins du lac Memphrémagog

Par Nouvelles

Samedi dernier s’est déroulé le relais Desjardins du lac Memphrémagog. Plusieurs équipes de notre centre de services scolaire y ont participé en tant qu’athlètes, mais également comme bénévoles!

Merci à nos courageuses et courageux qui ont relevé le défi et qui se sont dépassés!

Rappelons que l’argent amassé lors de cet événement soutient le développement et la réussite éducative des enfants soutenus par la fondation Christran Vachon dans la région de l’Estrie!

Un montant de 562 125 $ a été amassé lors de cet événement.

Infolettre de R3USSIR – Éducation Emploi Estrie

Par Nouvelles

Il est maintenant possible de consulter la première infolettre de l’instance régionale de concertation engagée en éducation R3USSIR. Instance issue de la fusion entre la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ), le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE) et la Table estrienne de concertation formation-emploi (TECFE).

Des familles dans le besoin de Memphrémagog ont maintenant reçu leur panier de la rentrée

Par Nouvelles

Chose promise, chose due! Une centaine de paniers de la rentrée ont été remis le dimanche 11 septembre dernier à des familles dans le besoin de Memphrémagog. Un immense merci aux membres de notre équipe et aux bénévoles du Souper Partage qui ont pris part à la confection et à la distribution.

Grâce à vous, plusieurs élèves auront un ventre bien rempli pour mieux apprendre et réussir!

Consultez l’article paru le 1er septembre dernier sur le même sujet.

Nouvelle instance en éducation en Estrie : R3USSIR

Par Nouvelles

Le jeudi 8 septembre, notre directrice générale, Lisa Rodrigue, et notre directeur adjoint, Serge Dion, étaient présents afin d’assister au lancement officiel de la nouvelle instance régionale R3USSIR. R3USSIR est issu de la fusion entre la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ), le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE) et la Table estrienne de concertation formation-emploi (TECFE).

La réussite éducative sera au cœur des actions posées par cette organisation, et pour la souligner, des étudiant(e)s de différents horizons sont venus témoigner de leurs parcours inspirants. Parmi eux, M. Yannick Lemay, éducateur en service de garde de l’école de la Tourelle à Val-des-Sources. M. Lemay complète actuellement son AEP en service de garde en milieu scolaire, il est un exemple concret de la passion qui anime notre personnel.

Pour plus d’informations sur R3USSIR, consultez leur site Internet où vous pourrez trouver une foule d’informations pouvant s’adresser autant aux enfants, aux adolescent(e)s, aux parents, aux enseignant(e)s, aux employeurs et aux élu(e)s.

Sur la photo : Serge Dion, Yannick Lemay et Lisa Rodrigue

La sécurité des élèves avant tout à l’école primaire du Val-de-Grâce

Par Nouvelles

La semaine dernière, le personnel de l’école du Val-de-Grâce ainsi que le service incendie de la municipalité d’Eastman se sont mobilisés afin d’assurer une rentrée sécuritaire. Dû au réaménagement du débarcadère d’autobus, les transporteurs devaient déposer les élèves de l’autre côté de la route 112. Il était donc essentiel de veiller à ce que les enfants puissent traverser cette route très passante en toute sécurité. Merci à tous les intervenants pour leur collaboration!

Nouvelle image du Centre d’éducation des adultes des Sommets

Par Nouvelles

Après quelques années de pandémie et de bouleversements importants, le Centre d’éducation des adultes des Sommets (CÉA des Sommets) prend un nouveau départ et se refait une beauté à l’occasion de la rentrée scolaire.

Avec une toute nouvelle image et la mobilisation de son équipe de feu, le CÉA des Sommets veut être visible, faciliter l’accès à ses services et mettre en place une nouvelle structure de soutien aux élèves pour bien les accompagner.

Le CÉA des Sommets et son équipe travailleront également avec la communauté à développer des services qui répondent aux besoins de formation générale des adultes pour leur permettre de mieux se réaliser personnellement et professionnellement.

De plus, cet automne, son site Internet sera revampé et une campagne publicitaire lancée sur les réseaux sociaux afin de faire connaître les services offerts aux jeunes raccrocheurs qui souhaitent faire redécoller leur projet d’études.

Mise à jour – Transport scolaire

Par Nouvelles

Bonne nouvelle!

Une entente de principe est survenue pour prolonger les contrats avec les transporteurs.

Celle-ci fait en sorte que le service de transport scolaire sera assuré à compter de la rentrée le 25 août prochain.

Les parents dont l’élève est admissible au transport recevront par courriel les attestations avec toutes les informations pertinentes dans les prochains jours. Elles seront aussi disponibles dans le Portail Mozaïk.

Période d’inscription 2022-23 au programme Passe-Partout

Par Nouvelles

Il est maintenant temps de s’inscrire au Programme Passe-Partout pour une transition harmonieuse vers la maternelle!

  • Programme gratuit d’intégration à l’école pour l’enfant de 4 ans et son parent
  • 16 rencontres en soirée sur un horaire prévu pour l’année (de 18 h à 19 h 45)
  • Présence d’éducatrices spécialisées
  • Parents actifs dans l’intégration de leur enfant à l’école

Inscriptions acceptées sous réserve des places disponibles. Appelez votre école!

Retour des cours de francisation dès l’automne prochain

Par Nouvelles

Le Centre d’éducation des adultes des Sommets poursuivra son offre de cours en francisation à l’automne 2022.

Coût

40 $ pour l’achat du matériel pédagogique

Quand et où

Magog : lundi et mercredi de 18 h à 21 h au Centre d’éducation des adultes des Sommets

Richmond : mardi et jeudi de 17 h 30 à 20 h 30 à l’École primaire du Plein-Cœur

Valcourt :

  • mardi et jeudi de 12 h 30 à 15 h 30 à l’Édifice la Libellule
  • mardi et jeudi de 17 h à 20 h à l’École secondaire de l’Odyssée

Windsor : mardi et jeudi de 12 h à 15 h au Centre d’éducation des adultes des Sommets

Val-des-Sources : lundi et mercredi de 12 h 30 à 15 h 30 au Centre d’éducation des adultes des Sommets

Travailleurs étrangers : le permis de travail doit être valide pour plus de 6 mois

Pour information

Sophie Mailhot, conseillère en développement

819 349-6241 ou sophie.mailhot@cssds.gouv.qc.ca



Le CSSDS adopte un budget équilibré

Par Nouvelles

À la séance du 28 juin, le conseil d’administration du Centre de services scolaire des Sommets (CSSDS) a adopté un budget équilibré de 138,3 M$ pour l’année scolaire 2022-2023. Pour y parvenir, le CSSDS a cependant dû utiliser 0,9 M$ de son surplus accumulé. Ce budget intègre également la poursuite du réinvestissement du gouvernement dans le réseau de l’éducation.

Pour la formation générale des jeunes, ces nouvelles allocations en services directs aux élèves permettront, entre autres, l’engagement de ressources professionnelles (0,6 poste en psychologie, 0,7 poste en psychoéducation et 0,8 poste de conseillère en rééducation) et l’ouverture de quatre nouvelles classes spécialisées en trouble du spectre de l’autisme. Les écoles continueront de disposer de sommes pour répondre aux besoins particuliers des élèves de leur milieu respectif.

En vue de la prochaine rentrée scolaire, le CSSDS ajoutera plus de 700 000 $ afin de bonifier les ressources de technicien(ne)s en éducation spécialisée (TES), de préposé(e)s aux élèves handicapés et de technicien(ne)s interprètes pour soutenir les élèves et répondre davantage à leurs besoins.

Pour l’année scolaire 2022-2023, deux nouvelles classes de maternelle 4 ans s’ajouteront aux 20 déjà en place. L’ouverture de l’école publique alternative de Memphrémagog permettra l’addition de quatre nouvelles classes de niveau primaire, qui seront fréquentées par une soixantaine d’élèves.

Afin de mieux répondre aux enjeux de sécurité informatique et de recrutement, le CSSDS procédera à l’ajout d’un coordonnateur au Service des ressources informatiques et d’une personne additionnelle au Service des ressources humaines.

Le budget 2022-2023 fait également état d’une clientèle jeune (primaire et secondaire) qui se chiffre à 8 653 élèves, soit une hausse de 12. Cependant, les prévisions de la clientèle en formation professionnelle sont quant à elle en baisse d’environ 16 élèves en équivalent temps plein (ETP) pour se situer à 231 ETP.

Le ministère de l’Éducation a récemment annoncé son intention de poursuivre le réinvestissement dans les infrastructures des écoles du Québec. Pour l’année scolaire 2022-2023, ces allocations d’investissement totaliseront 11,9 M$ pour le CSSDS. Ces sommes serviront au maintien et à la mise aux normes de notre parc immobilier dont la moyenne d’âge est de 62 ans.

Malgré les nouvelles allocations annoncées et reçues, le CSSDS doit composer, depuis 2010-2011, avec d’importantes compressions budgétaires. Celles-ci sont récurrentes et se chiffrent à plus de 3,2 M$ annuellement. Cela demeure donc difficile d’équilibrer un budget dans un tel contexte.

La taxe scolaire 2022-2023

Le taux de taxe scolaire pour l’année scolaire 2022-2023 est en légère baisse et se chiffre à 0,1024 $ par 100 $ d’évaluation. Il s’agit d’un taux décrété par le gouvernement du Québec qui découle des modifications à la Loi sur l’instruction publique. Les contribuables continueront également de profiter de l’exemption de taxe scolaire accordée sur les premiers 25 000 $ de la valeur de chaque immeuble. Le CSSDS informe la population que les comptes de taxe scolaire seront expédiés dans la semaine du 4 juillet 2022.

Conception web : Standish Communications