Le CSSDS adopte un budget équilibré

Par Nouvelles

À la séance du 29 juin, le conseil d’administration du Centre de services scolaire des Sommets (CSSDS) a adopté un budget équilibré de 123,3 M$ pour l’année scolaire 2021-2022. Ce budget intègre la poursuite du réinvestissement du gouvernement dans le réseau de l’éducation.

Pour la formation générale des jeunes, ces nouvelles allocations en services directs aux élèves permettront, entre autres, l’engagement de ressources professionnelles (1 poste en orthophonie et 1,5 postes en psychoéducation), l’ouverture de deux nouvelles classes spécialisées (une à l’école primaire Brassard-Saint-Patrice et l’autre à l’école secondaire du Tournesol) et du financement additionnel pour les activités parascolaires au secondaire. Les écoles continueront de disposer de sommes pour répondre aux besoins particuliers des élèves de leur milieu respectif.

Pour l’année scolaire 2021-2022, quatre nouvelles classes de maternelle 4 ans temps plein seront ouvertes lesquelles s’ajouteront aux 17 déjà en place. Le CSSDS procédera également à l’ajout de 1,5 postes de directions d’école au primaire, d’un poste de directeur au Service des ressources matérielles et d’un poste de coordonnateur au Service des communications.

En vue de la prochaine rentrée scolaire, le CSSDS ajoutera plus de 200 000 $ afin de bonifier les ressources de technicien(ne)s en éducation spécialisée (TES) et de préposé(e)s aux élèves handicapés pour soutenir les élèves et répondre davantage à leurs besoins. De plus, dans l’objectif de créer une plus grande stabilité des services offerts et ainsi favoriser le maintien de l’expertise dans l’ensemble de ses établissements, le CSSDS a créé 35 postes à temps complet de TES dès l’année scolaire 2021-2022.

Le budget 2021-2022 fait également état d’une clientèle jeune qui se chiffre à 8 580 élèves, soit une hausse de 82. Cependant, les prévisions de la clientèle en formation professionnelle sont quant à elle en baisse d’environ 60 élèves en équivalent en temps plein (ETP) pour se situer à 275 ETP.

Le ministère de l’Éducation a récemment annoncé son intention de poursuivre le réinvestissement dans les infrastructures des écoles du Québec. Pour l’année scolaire 2021-2022, ces allocations d’investissement totaliseront 9,5 M$ pour le CSSDS. Ces sommes serviront, par exemple, à la réalisation de travaux de rénovation de salles de bains, de systèmes de chauffage, de revêtements de plancher et de toitures.

Malgré les nouvelles allocations annoncées et reçues, le CSSDS doit composer, depuis 2010-2011, avec d’importantes compressions budgétaires. Celles-ci sont récurrentes et se chiffrent à plus de 3,2 M$ annuellement. Cela demeure donc difficile d’équilibrer un budget dans un tel contexte.

La taxe scolaire 2021-2022
Le taux de taxe scolaire pour l’année scolaire 2021-2022 demeure inchangé à 0,1054 $ par 100 $ d’évaluation. Il s’agit d’un taux décrété par le gouvernement du Québec qui découle des modifications à la Loi sur l’instruction publique. Les contribuables continueront également de profiter de l’exemption de taxe scolaire accordée sur les premiers 25 000 $ de la valeur de chaque immeuble. Le CSSDS informe la population que les comptes de taxe scolaire seront expédiés dans la semaine du 5 juillet 2021.

Consulter le sommaire des revenus et des dépenses

Avis public – Budget 2021-2022

Par Nouvelles

Conformément à l’article 278 de la Loi sur l’instruction publique, un avis public est donné que le Centre de services scolaire des Sommets procédera à l’examen et à l’adoption de son budget pour l’année scolaire 2021-2022, lors de sa séance ordinaire du conseil d’administration du 29 juin 2021 à 18 h 30.

Les membres du public qui souhaitent assister à la rencontre doivent signifier leur intention en complétant le formulaire électronique. La date limite pour s’inscrire est le 28 juin à 16 h. Le lien pour assister à la réunion sera envoyé le 29 juin après 13 h.

Cours d’été 2021 – Les inscriptions sont ouvertes

Par Nouvelles

Les douze centres de services scolaires de la Montérégie et de l’Estrie offrent conjointement des cours d’été en ligne à leurs élèves de 3e, 4e et 5e secondaire leur permettant de reprendre un cours ou de suivre un cours préalable pour la poursuite de leur parcours scolaire.

Il est possible de s’inscrire dès maintenant sur le site mescoursdete.ca.

Une élève de l’école de la Ruche parmi les récipiendaires du concours « Sors de ta bulle! »

Par Nouvelles

C’est ce 17 juin qu’avait lieu la soirée de clôture virtuelle de l’édition 2020-2021 du concours littéraire « Sors de ta bulle! » s’adressant aux jeunes du 2e cycle du secondaire.

Félicitations à Felycia Lajoie Jacob, élève de 3e secondaire à l’école de la Ruche à Magog, qui a remporté la Bulle d’argent pour les deux tomes de son roman Corrompue.

C’était sa première participation à ce concours littéraire. Toute l’année, elle a été accompagnée par son enseignante de français, Mme Pierrette Proulx, et par sa lectrice-critique, Sarah Baril-Bergeron, une ancienne élève de la Ruche qui a participé à trois reprises au concours à partir duquel elle a publié deux romans. Jean-François Létourneau, un auteur de la région, l’a aussi rencontrée pour lui donner de précieux conseils.

Felicya a déposé deux tomes de son roman Corrompue : un roman fantastique d’un univers très créatif. C’est tout un exploit en plus de la situation particulière vécue cette année en raison de la pandémie. Bravo!

Pelletée de terre et dévoilement des maquettes des travaux d’agrandissement de l’école primaire des Deux-Soleils

Par Nouvelles

C’est notamment en compagnie de M. Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et M. Gilles Bélanger, député d’Orford, que le Centre de services scolaire des Sommets a procédé au dévoilement des maquettes et à la pelletée de terre officielle des travaux d’agrandissement de l’école primaire des Deux-Soleils à Magog ce vendredi 18 juin.

Ce projet comprend un ajout d’espace de près de 1 000 m2, où seront notamment logés un gymnase double et un corridor actif. Cette nouvelle aile permettra de relier physiquement les deux pavillons existants en facilitant la circulation entre les différents locaux. La structure du bâtiment est conçue de manière à diminuer l’empreinte écologique et à maximiser l’apport de lumière naturelle dans les espaces intérieurs.

Plusieurs travaux de réfection et de mise aux normes seront également effectués dans les bâtiments actuels (système de ventilation, de déshumidification, de chauffage et de climatisation, plomberie, plafond et éclairage, revêtement de plancher, peinture, réseau informatique et intercom et relocalisation de locaux administratifs). Une agora extérieure sera également aménagée.

Au terme des travaux, l’école aura subi une transformation majeure de façon à répondre aux besoins éducatifs et aux normes de construction en vigueur, de même qu’aux nouvelles orientations du ministère de l’Éducation.

Selon l’échéancier établi, les deux pavillons existants seront rénovés et prêts à être réintégrés à l’automne 2021, mais après la rentrée scolaire du mois d’août. Les nouveaux espaces, notamment le gymnase, seront quant à eux finalisés au mois de décembre 2021.

De saines habitudes alimentaires dès la maternelle à l’école primaire Notre-Dame-de-Lourdes

Par Nouvelles

Christine Jacques, enseignante à l’école primaire Notre-Dame-de-Lourdes à Saint-Adrien, a mis sur pied une activité ludique pour développer de saines habitudes alimentaires chez ses élèves de maternelle. Chaque enfant devait sélectionner, parmi quelques collations santé, celle qu’il aimait le plus. À chaque jour, ils effectuaient la préparation de la collation choisie et pouvaient ainsi la déguster. Un livre intitulé « Moi mes collations, je les bricole! » a été réalisé par l’enseignante et remis à tous les élèves. Une façon différente et rigolote de faire manger des aliments sains! Ce projet a été réalisé grâce à l’aide financière du programme Croque-Santé et de la Coop-Métro.

« Des pommes et des roses » à l’école primaire Dominique-Savio

Par Nouvelles

Le vendredi 11 juin en après-midi, les élèves de l’école primaire Dominique-Savio à Sainte-Catherine-de-Hatley ont planté des pommiers, des bleuets, des roses, des poiriers, des églantiers et des lilas devant l’école dans le cadre d’un projet citoyen intitulé « Des pommes et des roses pour les enfants ».

Ce projet a été mis sur pied par Mélanie Girard et son conjoint Sylvain Perreault, analyste pour le ministère de l’Environnement, ainsi qu’Isabelle Martineau, enseignante de l’école. Le but du projet est d’améliorer la qualité de vie des enfants du village.

En effet, les arbres fruitiers plantés au cœur du village rappelleront aux passants l’importance d’être bienveillants envers les jeunes. Les pommes sont un symbole de sécurité alimentaire et de savoir, alors que les roses représentent la douceur et l’amour. Le corridor de verdure qui sera ainsi créé rappellera aussi aux passants de ralentir lorsqu’ils passent devant l’école.

La deuxième phase du projet, prévue à l’automne, consistera en l’écriture d’un texte réalisé par les élèves de l’école et l’artiste poète Sylvain Dodier. L’œuvre sera ensuite accrochée à l’entrée de l’école grâce à la participation notamment du conseil de ville et d’une enveloppe financière provenant de l’organisme 100 degrés.

Ce projet qui met à l’avant-plan l’environnement s’adonne bien avec les valeurs de l’école certifiée verte Brundtland (EVB).

Mélanie Girard et son conjoint assureront l’entretien des jeunes arbres pendant l’été. Ils invitent par ailleurs les citoyens de la municipalité à s’impliquer comme ils le peuvent en vue d’offrir  le meilleur aux jeunes de l’école Dominique-Savio.

Cours d’été 2021

Par Nouvelles

Les douze centres de services scolaires de la Montérégie et de l’Estrie se sont regroupés cette année pour offrir conjointement des cours d’été en ligne à leurs élèves de 3e, 4e et 5e secondaire leur permettant de reprendre un cours ou de suivre un cours préalable pour la poursuite de leur parcours scolaire.

Vous pouvez dès maintenant consulter l’offre de cours disponibles cet été sur le site mescoursdete.ca.

Les inscriptions se feront en ligne dès le 21 juin 2021.

Avant de s’inscrire aux cours d’été, les élèves sont invités à en discuter avec un enseignant, un conseiller en orientation ou la direction de l’école afin de valider leur choix en fonction de leur situation.

Pour les élèves du 1er cycle du secondaire

Le Centre de service scolaires de Sherbrooke offre des cours d’été en présence à l’école Le Goéland. Pour tous les détails, visitez le : https://www.csrs.qc.ca/fr/ecole-pour-raccrocheurs/ecole-le-goeland/cours-dete/index.html

Le Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin offre des cours d’été en ligne. Pour tous les détails, visitez le : https://www.csbe.qc.ca/MyScriptorWeb/scripto.asp?resultat=419080


Avant de s’inscrire aux cours d’été, les élèves sont invités à en discuter avec un enseignant, un conseiller en orientation ou la direction de l’école afin de valider leur choix en fonction de leur situation.

De nouvelles classes extérieures à l’école secondaire de l’Odyssée

Par Nouvelles

Les élèves de l’école secondaire de l’Odyssée à Valcourt peuvent maintenant faire leurs cours dehors grâce à l’instauration d’une nouvelle classe sous les grands érables devant l’établissement, et ce, depuis le vendredi 14 mai.

« La classe du Saule » était très demandée depuis le début du printemps et les élèves aiment bien travailler au grand air, c’est pourquoi le Projet Carboneutre désirait instaurer de nouvelles classes faciles d’accès et conviviales, afin de répondre à la demande. Des tables à piquenique et des parasols ont ainsi fait le bonheur des jeunes qui peuvent maintenant les utiliser autant sur les heures de cours que lors des pauses.

Dans ce même esprit de sortir les classes, les membres du Projet Carboneutre ont aussi acquis des chaises pouvant être déplacées vers des endroits au choix des enseignants afin de faire des apprentissages dans un endroit plus près de la nature.

Par ailleurs, une troisième classe extérieure verra le jour avant la fin de la présente année scolaire, ce qui permettra d’avoir cinq cours donnés simultanément à l’extérieur, harmonisant interaction avec la nature et apprentissage scolaire pour les élèves. Fort de cette expérience, un amphithéâtre extérieur est également en cours de construction et sera opérationnel pour la prochaine rentrée scolaire.

Un projet d’art-thérapie à l’école primaire Saint-Barthélemy

Par Nouvelles

C’est au cours de ce printemps que les élèves de la première à la sixième année de l’école primaire Saint-Barthélemy d’Ayer’s Cliff ont pu vivre une première expérience d’art-thérapie collective. Grâce aux techniques de l’artiste Nicolas Lareau, les élèves ont exprimé en peinture les changements vécus depuis la dernière année. Sous le thème du papillon qui se métamorphose et prend son envol, ceux-ci ont extériorisé tous les bouleversements des derniers mois pour que finalement, tous ensemble, ils s’envolent vers des jours meilleurs. Les élèves ont tous créé de jolis papillons de bois qui garnissent la clôture de l’école devant une murale créée spécialement pour l’école par M. Lareau.  

Des élèves de l’école secondaire de l’Odyssée contribuent à la plantation de 250 arbres sur la réserve naturelle Madakik

Par Nouvelles

Les élèves de 5e secondaire du programme Éco Plein-air de l’Odyssée de Valcourt participent à la plantation de 250 arbres sur la réserve naturelle Madakik de la Société de conservation du corridor naturel de la rivière au Saumon (SCCNRS).

Le partenaire de longue date du projet Carboneutre, la SCCNRS désire procéder à une restauration du site par la plantation d’arbres avec l’aide des élèves de l’école. La réserve naturelle Madakik, traversée d’ouest en est par la rivière au Saumon, protège la plaine d’inondation et le lit de cette dernière. Ce projet a notamment pour objectif d’amener les citoyens de la communauté à mieux comprendre le rôle de cette réserve naturelle et à respecter cette
propriété vouée à la protection de la biodiversité.

La plantation d’arbres pourra faire partie des calculs pour atteindre la carboneutralité à l’école. Le projet Carboneutre et la SCCNRS tiennent à remercier le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs qui a fourni les 250 arbres et
l’Association forestière du sud du Québec pour sa collaboration.

Conception web : Standish Communications